Institution

Le Comité d’Honneur est composé de :

Président : Edouard Vanholder

Vice-président : Ciro Monti

Claude Culot – Sonia Regibo

Le comité effectif est composé de :

Président : Jean-Grégoire Mekhitarian

Vice-Présidente : Mélanie Moreas

Secrétaire  : Loucine Mekhitarian

Trésorier : Sébastien Vandervelden

Directeur des fêtes : vacant

Bibliothécaire : Michaël Deketele

Commissaires :  Marc Daubry et Anne-Catherine Vandeville

Directeur Artistique : Philippe Crispeels

Le Président : Jean-Grégoire Mekhitarian

Je suis né en 1958 dans une famille où la musique a toujours eu sa place : une maman qui jouait du piano, un père qui écoutait sans arrêt la radio et des disques classiques, une soeur aînée pianiste professionnelle, un oncle -qui fut ténor dans sa jeunesse- possédant une collection impressionnante de 78 tours, 33 tours, K7 et CD’s. Grâce à la radio, aux amis, à la famille, la chanson française, le rock, le jazz, le blues, les musiques traditionnelles et populaires…, toutes les variétés de musique qu’elles soient de danse ou à écouter, à chanter aussi, ont petit à petit fait partie de mon univers. De formation classique (la guitare) j’ai durant ma jeunesse et mes études participé à diverses formations musicales acoustiques ou électriques entre amis et lors de concerts, concours et podium divers. J’ai d’ailleurs poursuivi cet intérêt pour la musique dans ma pratique professionnelle en devenant technicien son. Cela m’a amené à sonoriser et enregistrer nombre de concerts de tous styles et à accompagner des artistes et troupes de théâtre en tournées nationales, en Europe et jusqu’au Québec. J’ai épousé une comédienne, également musicienne à ses heures (le piano), et de cette union sont nées trois filles qui ont toutes appris la musique. Nous faisons tous les cinq partie de la Fanfare Royale et Communale Sainte-Cécile de Saintes, chacun à un pupitre différent : tuba, trombone, saxophone, clarinette et flûte. Comme quoi, le plaisir de la musique peut se partager et se transmettre de génération en génération !

 Nous nous sommes installés à Saintes en 1992, et nous avons intégré la Fanfare Royale et Communale Sainte-Cécile de Saintes dans la seconde moitié des années 1990. J’ai appris le bugle avec Marc Marin, puis le trombone à coulisses avec Jean-Pierre Druet. C’est avec ce même professeur que mon épouse a appris le tuba.

 Introduit par M. Ciro Monti (vice-Président), je suis rentré en 1999 dans le Comité Effectif à la demande de son Président M. Edouard Vanholder, tout d’abord et assez naturellement comme Commissaire. Le souhait du Président était que je m’investisse dans l’organisation des activités mais surtout que j’observe le fonctionnement du Comité et ses relations avec les musiciens, et que  je n’hésite pas à relater ensuite mes observations en réunion de Comité. Cela a amené le Comité à re-préciser les rôles des différentes fonctions en son sein, ainsi que le rôle des membres exécutants, cotisants, sympathisants, de l’Assemblée Générale, du Comité d’Honneur…etc. Les Statuts en ont été quelque peu modifiés et un Règlement d’Ordre Intérieur -qui n’existait pas- a été établi. Puis, sous la présidence de M. Marc Bernis, ce dernier m’a nommé second vice-Président en 2001, poste que j’ai tenu jusque fin 2007. En janvier 2008, M. Edouard Vanholder -redevenu Président en 2002- m’a demandé d’occuper la fonction de Secrétaire restée vacante suite à une démission, fonction que j’ai exercée jusqu’à ces dernières élections de janvier 2018.

 La Fanfare Royale et Communale Sainte-Cécile de Saintes est un merveilleux ensemble où chacun peut apprendre la musique, la jouer et avoir le plaisir de la partager avec un public nombreux et varié. C’est un lieu de rencontres privilégié entre musiciennes et musiciens d’horizons très divers. Elle a aussi un ancrage historique (ses origines remontent aux alentours de 1850) dans une région riche de son passé et de sa diversité humaine. Ce sont ces deux valeurs, musicale  et humaine, qui ont toujours guidé mon parcours et que je désire mettre le plus en évidence en assumant la fonction de Président. Je souhaite vivement que chacune et chacun, musicien(ne) ou non, ressente comme moi ce plaisir enthousiasmant de partage, de découvertes et de rencontres grâce à la musique dans le respect et l’écoute de tous.

 Je mettrai enfin tout en oeuvre pour maintenir et transmettre aux générations suivantes cette Fanfare, dont la gestion a été confiée au nouveau Comité Effectif, élu ce samedi 13 janvier 2018 pour trois années, afin qu’elle puisse vivre encore longtemps en amenant autant de plaisirs et de cohésion dans notre région et dans ses rangs.

 Vive la Fanfare ! Vive la Musique !

 Jean-Grégoire Mekhitarian

Le directeur artistique : Philippe Crispeels

Après une formation complète en solfège et à la trompette avec l’obtention de la médaille de la ville et du gouvernement à l’ académie d’ Enghien ainsi qu’une formation de perfectionnement en solfège à Tubize, Philippe Crispeels entre au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles (CRMB) où il empoche un premier prix de solfège en 1 an. Par la suite, il décide d’entrer au Conservatoire Royal de Musique de Liège mais il devra interrompre sa formation suite à un grave accident à l’âge de 20 ans.

Après trois années de convalescence, il réintègre le CRMB. Il n’obtiendra pas son premier prix de trompette. Peu importe ! Véritable passionné, il vit une carrière musicale qui lui est propre et qui l’amènera à des projets divers et variés.

En 1990, Philippe intègre le célèbre groupe de rock belge « Les gangsters d’amour » avec le chanteur Jeff Bodart. Il les accompagnera pour deux concerts et sur leur tournée de 40 jours en URSS (Kazakstan, Ukraine et Sibérie).
Philippe a été professeur de cuivres et de solfège au sein de la fanfare de Meslin-l’Evêque et de  Thieulain et à l’école privée de Ligne. Il donnera aussi le cours d’éducation musicale dans différentes écoles à Irchonwelz, Laeken, Auderghem et à Saint-Josse.
Il a été également trompettiste dans la chorale des jeunes (et moins jeunes) d’ Enghien et « renfort » dans plusieurs fanfares comme celles de Mainvault, Herne, Tollembeek, Lombise, BlC, Meslin l’évêque, Bassily, Silly et dans l’ensemble symphonique de Braine-l’Alleud et dans la Cie Vangeyte. Philippe croisera aussi le chemin du « Collegian’s Band », des « Carabiniers » de Lembeek et du groupe « Les Caballeros », et il apportera aussi sa contribution dans un Big Band flamand.

Après avoir été le directeur musical des ensembles d’Enghien et de Graty, il est actuellement professeur d’éducation musicale au Collège Saint-Augustin à Enghien où il a formé une chorale et un ensemble de percussions. Il s’occupe également d’un ensemble de trompes de chasse.

Directeur musical épanoui de la Fanfare Royale et Communale Saint-Cécile de Saintes depuis 2012, il amène notre société musicale à présenter des concerts de qualité au fur et à mesure des saisons. Il s’est directement adapté aux demandes musicales tant pour les sorties folkloriques et patriotiques que pour les concerts annuels pour lesquels des morceaux de niveaux difficiles sont travaillés ainsi que pour les moments musicaux particuliers (concert Disney, enregistrement,…).

Merci à lui !

Règlement d’ordre intérieur

Article 1 :

La Société ne comporte qu’un seul ensemble musical, qui rassemble tous les musiciens de tous âges et de toutes provenances qui sont désireux de la rejoindre.

Article 2 :

En début d’année civile, un calendrier des sorties et concerts de l’année, ainsi que des activités non musicales, est distribué à chaque musicien; il est également affiché aux valves dans le local de répétition.

Article 3 :

Toutes les répétitions ont lieu au local, salle « La Madelon », 240 Chaussée d’Enghien à Saintes.

En cas de force majeure, le Comité effectif, le Directeur Artistique et/ou le professeur de percussions peuvent les fixer à un autre jour de la semaine et/ou dans un autre lieu.

Un cours de percussions est instauré dont les répétitions ont lieu tous les jeudis de 19h à 20h.

S’en suit une courte répétition commune percussions-fanfare durant laquelle on travaille un morceau du carnet de sorties, différent chaque semaine.

Les répétitions de la Fanfare ont lieu tous les jeudis de 20h10 à 22h10.

Ponctuellement, une répétition complète peut s’organiser en extérieur, suivant le calendrier des activités, pour travailler par exemple des morceaux de sortie avec la clique, des figures de sorties (chaussette, escargot…), ou une générale de concert dans un lieu spécifique

Les musiciens sont dès lors prévenus, de préférence lors d’une répétition, ou par toute autre voie expresse.

Article 4 :

En répétition il est demandé à chacun une ponctualité et une présence au plus grand nombre de répétitions qu’il lui soit possible, avec pour minimum la participation à la générale avant un concert; d’être actif pour l’installation et le rangement du local et du matériel de répétition.

Un verre de l’amitié est offert à chaque participant en cours de répétition, cette pause permettant aussi aux plus jeunes de rentrer chez eux à une heure acceptable pour les parents.

Article 5 :

Lors de toute activité organisée par la Fanfare ou à laquelle la Fanfare est invitée (sortie, concert, kermesse…) une attitude exempte de reproches est demandée à chaque exécutant représentant ce jour-là la Société. Un habillement uniforme sera aussi demandé, suivant les cas.

L’uniforme est alors composé de chaussures noires, d’un pantalon noir, de la chemise fournie par la Société, ainsi que de la veste -également fournie- si la météo le nécessite.

Article 6 :

Les cours de percussions sont donnés gracieusement de septembre à juin.

Des instruments de musique (percussions, cuivres, bois) peuvent être mis à disposition des élèves, gratuitement ou sous forme de leasing. La Société s’engage à fournir un instrument en parfait état de fonctionnement, révisé, propre et complet. Chaque instrumentiste est tenu d’entretenir son instrument à ses frais et, en cas de prêt, de le rendre dans l’état où il l’a reçu (sur simple demande du Comité).

Les professeurs sont nommés par le Comité effectif. Chaque professeur tient la liste de ses élèves et prend les présences à chacun de ses cours.

Au bout de deux années d’apprentissage, il est souhaitable que l’élève intègre activement la Fanfare.

Article 7 :

Le Comité se réunit tous les deuxièmes mardi du mois à 20h sur convocation du/de la Secrétaire ou de son adjoint(e). La réunion se tiendra au local. Il siégera si 50% de l’effectif est présent. Le/la Secrétaire ou son adjoint(e) donne lecture du procès-verbal de la séance précédente, après l’ouverture de la séance par le/la Président(e) et prend note pendant la réunion en cours. Les PV de ces réunions sont exclusivement consultables par les Membres du Comité effectif.

Les décisions à prendre sont adoptées à la majorité des voix des personnes présentes. Les points inscrits à l’ordre du jour sont dictés par le calendrier des activités et le/la Président(e). Outre cela, un point peut être soumis à la demande d’au moins deux membres du Comité. Si le/la Président(e) devait être absent(e), aucune décision/orientation pouvant engager la Société ne peut être prise sans qu’il/elle n’ait été consulté(e) au préalable.

L’ordre du jour comprend toujours un point divers, abordé en fin de réunion.

Toute absence ne pourra être justifiée que par l’entremise du/de la Président(e) ou du/de la Secrétaire.

La réunion du Comité est souveraine en ce qui concerne les décisions et les orientations.

Article 8 :

Pour accéder à un poste autre que Commissaire, le candidat devra avoir accompli un mandat de 2 ans au moins au sein du Comité.

Article 9 :

Le/la Président(e) ouvre et clôt les réunions, est responsable de l’organisation générale, est gestionnaire/coordina-teur/trice de l’équipe que forme le Comité, est le/la représentant(e) de la Société auprès des autres Institutions (politiques, culturelles, religieuses, etc.) de l’entité. Il/elle est secondé(e) dans ses tâches par la – le(s) Vice – Président(es), qui le/la remplace en son absence.

Article 10 :

L’organisation pratique des activités incombe au Comité Effectif. Chaque membre du Comité y prend part, au minimum en fonction de son poste, et peut s’entourer du personnel qu’il juge approprié. La gestion générale de l’équipe ainsi formée incombe au Président/à la Présidente.

Article 11 :

Le Comité d’Honneur est le représentant honorifique de la Fanfare, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’entité. Il est invité aux réunions du Comité Effectif quand une décision importante doit être prise. A cette occasion il a droit de vote comme tout autre Membre du Comité Effectif.

Pour y entrer il faut une acceptation du Comité Effectif en fonction.

Article 12 :

La carte de Membre est présentée aux personnes intéressées dès le premier concert de l’année (concert Ch. de St Moulin/J. Dupont). La clôture des ventes doit être faite pour le banquet de la Ste Cécile.

Article 13 :

Etre Membre de la Société implique la connaissance et l’adhésion aux Statuts de la Société et le respect du Règlement d’Ordre Intérieur.

Etre Membre du Comité Effectif c’est vouloir prendre une part active en s’impliquant réellement dans les activités de la Fanfare.

Etre Membre de la Société n’implique aucune rémunération d’aucune sorte.

Article 14 :

Le présent règlement peut être modifié par le Comité Effectif en fonction chaque fois qu’il le juge nécessaire.

 

Fait à Saintes, le mardi 7 novembre 2017.

Les statuts

Article 1 :

La Société musicale de Saintes possède le nom de « Fanfare Royale et Communale Sainte-Cécile de Saintes ».

 Article 2 :

Son local est actuellement situé à « La Plume d’Argent », Chaussée d’Enghien, n°240, 1480 Saintes, tél : 02/ 355 73 08. Il peut être transféré par décision du Comité Effectif, dans tout autre lieu de l’entité.

 Article 3 :

La Société a pour but la propagation et la vulgarisation de la musique, par l’organisation et la participation à des concerts et sorties dans l’entité et ailleurs, par l’échange et le soutien avec d’autres sociétés, par la dispense de cours d’instruments et de solfège pour les débutants désirant intégrer la Société, …, cette liste n’est pas exhaustive. Elle n’accepte ni le patronage, ni l’influence de personnes qui voudraient y faire prévaloir une opinion politique ou religieuse quelconque. Elle respecte toutes les opinions mais n’en subit aucune.

 Article 4 :

La durée d’existence de la Société est illimitée. La dissolution ne pourra être prononcée qu’en Assemblée Générale, par les deux tiers au moins des Membres présents ou représentés.

 Article 5 :

La Société comprend : les Membres en règle de cotisation, les Membres Exécutants, les Membres du Conseil d’Administration (appelé Comité Effectif), les Membres du Comité d’Honneur.

 Article 6 :

Tant à l’Assemblée Générale qu’au Comité Effectif, en cas de parité des voix, celle du Président est prépondérante. Chaque Membre présent possède une voix, il peut en outre être détendeur d’une ou plusieurs procurations. Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents ou représentés. Ceux qui s’abstiennent au vote sont considérés comme n’étant pas présents pour le calcul des majorités.

 Article 7 :

Les avantages réservés aux Membres de la Société cessent dès lors qu’ils n’en font plus partie.

 Article 8 :

Le Comité Effectif gère la Société en toutes circonstances. Il en règle les affaires administratives. Il édite un Règlement d’Ordre Intérieur. Il convoque une Assemblée Générale des Membres toutes les fois qu’il le juge utile et au minimum une fois par an.  Le Comité Effectif se réunit une fois par mois. En cas de vacance du mandat d’un ou de plusieurs membres du Comité Effectif, le ou les membres restant continuent à former un Comité Effectif ayant les mêmes pouvoirs que s’il était complet. Toutefois, toute décision sortant du cadre de la stricte gestion quotidienne, doit être prise à la majorité absolue des membres du Comité Effectif.

 Article 9 :

Chaque début d’année civile, le Comité Effectif fixe le montant minimal de la cotisation dont le paiement s’effectue en une seule fois. La carte de Membre est valable pour l’année civile en cours.

 Article 10 :

Le Comité effectif se compose de 12 Membres. Ils sont nommés par moitié pour un terme de 3 ans. Est démissionnaire, mais rééligible, tout Membre du Comité arrivé au terme de son mandat de 3 ans. L’élection se fera en Assemblée générale par vote secret et à la majorité absolue des Membres présents ou représentés. Les candidatures devront être présentées par écrit au Président (à la Présidente) 8 jours au moins avant l’élection. S’il y a parité des voix au second tour, le candidat entrant est choisi en fonction de ses années de prestations au sein du Comité.

Les Membres nouvellement élus entrent immédiatement en fonction. Les candidats non élus restent suppléants jusqu’aux élections suivantes. Tout remplacement au sein du Comité sera assuré par le suppléant qui a obtenu le plus de voix aux précédentes élections. Toute démission d’un des Membres du Comité effectif en cours de mandat doit être adressée par écrit au Comité effectif, approuvée par le Président (la Présidente), actée dans le procès-verbal de la réunion concernée.

 Article 11 :

Les membres du Comité Effectif et du Comité d’Honneur élisent le Président (la Présidente) puis choisissent parmi les candidats les rôles de Secrétaire, Trésorier-ière, Bibliothécaire, Directeur-trice des Fêtes et autant de Vice-Président(e)s et Adjoint(e)s qu’ils le jugent nécessaire. Les Membres qui se retrouvent sans attribution sont nommés : Commissaires.

 Article 12 :

Le Président (la Présidente) a la police des séances, il fait convoquer le Comité Effectif en réunion extraordinaire quand il y a lieu ou quand il y est invité par deux Membres de ce dernier au moins. Il signe conjointement avec le (la) Secrétaire les procès-verbaux des séances, les pièces administratives, etc. Il (elle) est de droit Président(e) de toutes les Commissions et Députations.

 Article 13 :

Le (la) Secrétaire est chargé(e) de toutes les écritures. Il (elle) rédige les procès-verbaux, les pièces administratives et les signe conjointement avec le (la) Président(e). Seules les pièces portant ces deux signatures engagent la société. Il (elle) conserve les procès-verbaux, les archives, et tient un registre nominatif des Membres de la Société. En cas d’absence, le (la) Secrétaire est remplacé(e) par son Adjoint(e).

 Article 14 :

Le (la) Trésorier(ère) est chargé(e) du recouvrement des recettes – notamment des cotisations- et du paiement des dépenses. Il (elle) tient à jour un livre-journal des comptes daté où figure la provenance des sommes perçues et la destination des dépenses effectuées. Ce livre-journal est consultable exclusivement par les Membres du Comité Effectif, au domicile du Trésorier(ière) seulement. En cas d’absence, le (la) Trésorier(ière) est remplacé(e) par son Adjoint(e).

 Article 15 :

Le (la) Directeur(trice) des fêtes est chargé(e) de promouvoir l’organisation des fêtes dont le calendrier est décidé en Comité. Il (elle) est secondée par son Adjoint(e).

 Article 16 :

Le (la) Bibliothécaire est chargé(e) de la gestion de tous les documents, instruments, habits et matériel de la Société. Il (elle) doit tenir à jour une liste des musiciens dépositaires d’un instrument ou de tout bien appartenant à la Société. Il (elle) est secondée par son Adjoint(e).

 Article 17 :

Tous les Membres du Comité Effectif ont pour mission de faire observer les présents statuts, le Règlement d’Ordre Intérieur ainsi que de maintenir l’ordre pendant les séances, répétitions, fêtes, etc. organisés par la Société.

 Article 18 :

Le (la) Directeur(trice) Artistique est nommé(e) par le Comité, après consultation et assentiment de la majorité absolue des Membres Exécutants. Il (elle) dirige la Société dans toutes ses sorties, concerts, répétitions, etc. Il (elle) choisit les oeuvres à exécuter. Il (elle) peut être secondé(e) par un(e) Adjoint(e)de son choix. Les rôles de Directeur(trice) Artistique en concert et de Chef des Sorties peuvent être tenus par deux personnes différentes, aux mêmes conditions que si elle était seule. En cas de divergences de vues entre le (la) Directeur(trice) Artistique et les Exécutants, celles-ci seront soumises au Comité qui, après examen, tranchera la question en dernier ressort.

 Article 19 :

Les répétitions musicales ont lieu au local de la société.

 Article 20 :

La bonne conservation des instruments incombe aux Musiciens(nes) à qui ils sont confiés et qui leur apporteront tous les soins. Les Membres Exécutants sont aussi responsables de tout le matériel mis à leur disposition.

 Article 21 :

En cas de décès d’un Membre de la société, tel que défini à l’article 5 des présents statuts, ou jugé comme tel par le Comité Effectif en fonction,  une délégation accompagnée du drapeau participera aux obsèques. De plus, le Comité Effectif en fonction peut juger nécessaire une participation musicale, en accord avec la famille bien sûr.

 Article 22 :

Toute modification aux présents statuts ne peut s’effectuer qu’en Assemblée Générale, à la majorité absolue des Membres présents ou représentés.

 Article 23 :

Chaque Membre de la Société est censé connaître et adhérer aux présents statuts ainsi qu’au Règlement d’Ordre Intérieur.

Fait à Saintes, le samedi 17 janvier 2015.